Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

 

Salva

Salva

Salva

 

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

 

un peu d'histoire

 

 

 

1852

arome-patrelleLouis Salve Patrelle (1ère génération), charcutier de métier, invente« l’Arôme des Potages » ; communément appelé « Arôme Patrelle » puis « Saveur des Potages »; ainsi que des pastilles d’oignons brûlés.
L’auteur J.K. Huysmans évoque même dans son roman « En ménage » de 1881 « une petite bouteille noire avec cette étiquette : L’Arôme des potages manufacture d’oignons brûlés à Romainville ».
Quelle célébrité cet Arôme Patrelle !!!

1954

Après le fils de Louis Salve (André), son petit-fils Maurice reprend la direction de l’entreprise et la dirigera jusqu’en 1964.

1961

L’usine déménage à Franceville dans le Calvados (14). Vive la mer !!
La confiserie prend alors son envol avec la création de la Boule Coco les Roc-Dou (appelés maintenant Roudoudous) – fabriqués à la base avec de vrais coquillages ramassés sur les côtes Normandes par les petites mains innocentes Patrelle !!!

1964

A la mort de son père, c’est Claude qui dirige alors la société.

1984

L’usine déménage à quelques kilomètres de Franceville pour s’installer à Houlgate

1987

C’est au tour de Laurent Patrelle (l’arrière-arrière-petit-fils de Louis Salve – en bref la 5ème génération) de reprendre la direction (et oui transmission de père en fils !)

1993 Les lignes de production des P’tit Top et des sucettes à congeler voient le jour

 

2001

Nous commençons à travailler avec l’international pour développer notre gamme de
confiserie

2004

La ligne de production du Trio Top est mise en place

2009

Place aux colorants naturels pour la production des Boules Coco

2013

Le Saveur des Potages fait des petits ! Création de 3 nouveaux Arômes Patrelle®:
balsamique, boeuf et barbecue - A découvrir sur notre site : www.arome-patrelle.com

2015

Nous avons travaillé d’arrache-pied pour avoir la recette des sucettes à congeler la plus
naturelle possible

 

 

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva